Petits trucs

A proscrire
• L’abandon ! (6) La glossodynie ne s’améliore pas en l’absence de traitement, mais passe à la chronicité (7).
• La prise prolongée et inutile d’antalgiques
• Les traitements locaux (antifongiques, corticoïdes (4), bains de bouche, pastilles, (6) solutions désinfectantes) qui irritent une bouche déjà sèche et aggravent, voire déclenchent les brûlures,
• Le fait de se tirer fréquemment la langue pour l’examiner, qui peut exacerber et entretenir, voire déclencher les douleurs et rendre sensibles les muscles du plancher buccal (5).
• En l’absence de lésions suspectes, les biopsies à l’emplacement desquelles peut apparaître un point de fixation de la douleur (4)
A essayer
• La mastication soulage les glossodyniques ; cependant : -Mâcher du chewing-gum, note une lectrice, calme la douleur, mais attention « celle-ci devient plus aiguë après ». -Les médecins recommandent de sucer des bonbons doux (1), les bains de bouche émollients (camomille), voire un simple verre d’eau (4). Une lectrice recommande un quartier de pomme qui « rafraîchit la bouche », une autre applique des cataplasmes de pulpe de pomme de terre, d’autres sucent des glaçons ou gardent dans la bouche un linge humide, d’autres encore sucent de la propolis par ailleurs riche en vitamines et oligo-éléments (voir article).
• Des bains de bouche et gargarismes 3 à 4 fois par jour avec une cuillère à café de vinaigre de cidre dilué dans un verre d’eau + un verre de la même préparation à boire en mangeant.
• Sucer des pastilles Vichy ou un noyau d’olive… (la mastication étant bénéfique)
• Contre la sécheresse buccale, un massage de la mâchoire inférieure : « masser délicatement sur les côtés, en haut, puis en bas, 10 rotations de chaque côté … et la salive réapparaît.»
• Egalement cités un appareil de massage des glandes salivaires prescrit en milieu hospitalier.
• Pour les glossites, des bains de bouche avec une décoction de guimauve ou de réglisse, ou encore avec 40 gouttes de teinture mère de Phytolacca dans un demi-verre d’eau, après les repas (ne pas avaler !).